Heinrich Barth et l'ethnologie
Heinrich Barth
Le village I'sse

L'oeuvre de Heinrich Barth, avec ses descriptions détaillées, fournit une quantité de données ethnographiques sur l'Afrique septentrionale et occidentale. Heinrich Barth s'intéressait aux différentes formes de l'habitat, à l'influence et au rôle des fonctions politiques, aux structures commerciales et économiques, à l'artisanat et à l'habillement, à l'alimentation et à la médecine ainsi qu'à l'histoire des régions qu'il traversait. Ses croquis exacts nous ont légué une image fiable de la civilisation matérielle en Afrique septentrionale et occidentale au milieu du XIXe siècle. Puisant dans des sources arabes et des traditions orales, il a établi les généalogies de nombreuses dynasties africaines. Avec son objectivité et son étude critique des sources, une méthode de travail qui faisait contraste avec les récits riches en imagination de la plupart des personnes qui se rendaient en voyage en Afrique à cette époque, Heinrich Barth a marqué le début d'une nouvelle époque du compte-rendu ethnographique.

"Was ist belehrender für die Jugend als die Erd- und Völkerkunde in allen ihren belebenden und beseligenden Charakterzügen? Für mich selbst in der Tat ist diese Wissenschaft der Inbegriff, das einigende Band aller übrigen Disziplinen, und gerade wie die verschiedenen Zweige der Wissenschaft sich ihrer im Leben haftenden Wurzel immer mehr bewußt werden, muß diese Wissenschaft stets größere Bedeutung gewinnen." (Barth 1865)